Des fois souvent, la mode, c'est assez incompréhensible... tiens, prenez par exemple un nouveau phénomène que l'on observe de plus en plus fréquemment: le port de bottes de pluie. En plastiques s'il voous plait... C'est plus chic.

Pour celles qui se sont jeté sur leur bottes de jardinage kaki, je vous arrête tout de suite. Ce n'est pas si simple... Non, pour être hype, les bottes doivent avoir été spécialement été achetées pour l'occasion, de préférence d'une certaine marque, et coûter un bras... Après on est fashion où on ne l'est pas...

Et puis honnêtement, si vraiment par le plus pur des hasard vous deviez être amenée à devoir marcher dans la boue (ce qui arrive fréquement en ville, dans la vie de tout les jours), au moins, vous aurez les pieds bien à l'abris. Ils ont vraiment penser à tout, nos fashion gourous...

Et tant qu'on y est, autant les porter pour la recette qui suit, on sait jamais, une projection de chocolat est si vite arrivée... Pour le reste mieux vaut fermer les yeux sur les quantités de sucre, beurre et chocolat, pour au final un résultat très chocolaté, absolument anti régime, mais trop trop bon...

 

 DSC_0928


Brownies très chocolat
Pour environ 25 petits carrés
185g de beurre
200g de chocolat dessert
3 oeufs
250g de sucre
80g de farine
50g de cacao
150g de cerneaux de noix

Préchauffer le four à 180°.

Placer le beurre en petit morceaux, le chocolat et 4cs d'eau dans un récipient passant au micro onde. Faire cuire 1m30 à puissance max. Bien mélanger pour obtenir un mélange lisse et brillant.

Dans un saladier, battre les oeufs avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Ajouter le chocolat et mélanger à nouveau. 

Ajouter la farine et la cacao tamisés, mélanger jusqu'à obtenir une pâte lisse. Rajouter les noix et mélanger une dernière fois.

Beurrer un moule carré, le fariner légèrement. Verser la pâte et faire cuire 35min à 180°. Vérifier la cuisson avec la pointe d'un couteau. L'intérieur doit être encore légèrement fondant.

Laisser refroidir avant de découper en petits carrés.