Après les petites brioche à la cannelle, j'ai décidé de ne pas en rester là et de m'attaquer à une autre recette qui me faisait envie, le chinois. Bon je n'avais jamais fait de crème patissière et je m'en faisais un peu une montagne. Mais en même temps, je me faisais aussi une montagne de la pâte à brioche, et au final ça a été, donc...

D'un coup, ça m'a pris, j'ai eu envie de faire un chinois... direction le supermarché à la pause de midi pour m'acheter le nécessaire et me voilà prête, en sortant du travail pour me lancer  (bon, c'était peut être pas la meilleure idée ça, commencer à 17h30 pour finir à 22h30, mais quand j'ai quelque chose en tête...). Je suis partie de la recette de loukoum, et pour un premier essai, je suis plutôt contente. La brioche a bien levé, n'est pas étouffante et la crème (très bonne) apporte ce qui faut d'humidité à l'ensemble.

Néanmoins, la prochaine fois, je pense que je mettrai un peu moins de chocolat, que j'ai trouvé un peu trop présent (en même temps, j'ai utilisé du Nestlé dessert corsé, j'aurais peut être dû me contenter du classique). Je réduirais aussi un peu le temps de cuisson avec mon super four qui rigole pas quand il s'agit de cuire, à 25min au lieu de 30.

Pour la farine, j'ai utilisé de la T45 spéciale brioche, kouglof et autre, mais j'avoue avoir eu quelques sueurs froides en sortant la pâte du bol du robot... Elle était très collante et dure à pétrir. J'ai rajouter l'équivalent d'une Cs de farine et là, plus de problème. Après avoir lu les commentaires chez loukoum, j'ai constaté qu'elle utilisait de la T55, et qu'a priori la pâte était alors beaucoup plus facile à travailler. A retenter...

J'ai choisi de parfumer ma crème patissière en lui incorporant le zeste d'une orange, mais vous pouvez très bien la laisser nature.

 

DSC_0935

Pour un chinois de bonne taille
260g de farine
25g de sucre+ 1cc
1/2cc de sel
10cl de lait
55g de beurre
13g de levure fraiche
1 oeuf

Pour la crème patissière
2 jaunes d'oeufs
30g de sucre
13g de maizena
20cl de lait
1 gousse de vanille
le zeste d'une orange

100g de chocolat à pâtisser

Pour dorer
10cl de lait
1cs de sucre

 

La pâte:
Délayer la levure dans 5cl de lait tiède+1cc de sucre. Laisser reposer pendant 10min. 
Faire fondre le beurre à feu doux, dans l'autre moitié du lait, le laisser refroidir.

 

Dans le bol du robot, mélanger la farine, le sucre et le sel. Ajouter le mélange à base de levure, le mélange beurre et lait, faire tourner le robot jusqu'à obtenir une boule de pâte qui sera légèrement collante. Rajouter de la farine si besoin. La sortir du bol du robot et la pétrir pendant 10min. Faire une boule, placer dans un saladier et couvrir d'un torchon. Laisser lever 2h à l'abri des courants-d'air (près d'un radiateur par exemple).

 

Pendant ce temps, préparer la crême patissière: mélanger les jaunes d'oeufs avec le sucre. Ajouter la Maizena en mélangeant bien. Récupérer les graines de la gousse de vanille, les ajouter au mélange précédent.
Porter le lait à ébullition, et le verser progressivement sur le mélange précédent en fouettant. Mettre cette préparation dans une casserole sur feu moyen, et continuer de fouetter jusque ce que la crème ait épaissi. Verser dans un bol, filmer et laisser refroidir. Ajouter ensuite les zestes d'orange et bien mélanger.

Détailler la tablette en pépites. R&server

 

Après la levée, dégazer la pâte, et l'étaler sur un plan de travail fariné, en un rectangle d'environ 40x25cm. Etaler la crème patissière sur l'ensemble de la pâte (aidez-vous d'une maryse en silicone, moi je n'ai pas tout utilisé), ajouter les pépites (oui parce que si on se rend compte qu'on les a oubliées, c'est dur à dérouler, oui, je sais de quoi je parle). Rouler le tout en un boudin bien serré de 40cm de long. Découpez 6 tranches entre 6 et 7cm de largeur, disposer dans un moule a charnière en espaçant bien les boudins qui vont gonfler pendant la 2ème levée. Couvrir d'un torchon et laisser lever encore 1h. A la fin de cette levée, les boudins doivent normalement se toucher.

Préchauffer le four à 200°. Mélanger le lait le sucre, placer votre moule dans un moule à tarte pour éviter les fuites de lait dans votre four et verser le mélange sur le chinois. A ce stade, avant d'enfourner, vous pouvez très bien vider le contenu du moule à tarte cela vous évitera la corvé "je gratte mon plat à tarte pendant 20min même après l'avoir fait trempé toute une nuit" (oui, là aussi, ça sent le vécu). Enfourner pour 25 à 30min selon la puissance de votre four. Si votre chinois brunit trop vite, ne pas hésiter à le couvrir d'une feuille d'alu pendant la cuisson.

Il se conserve bien 3 jours, emballé dans du film alimentaire.