"C'est dégueulasse", "mais c'est de la M***e! (pas de ça ici on est sur un blog grand public)"... Pour ceux qui n'auraient pas reconnu,voici des répliques cultes d'un défenseur à lunettes de la cuisine authentique et des produits de qualité... On a pu le voir notamment dans une émission dominicale, et il est, si je ne m'abuse, l'auteur de plusieurs ouvrages culinaires. On ne compte plus les critiques comment dire "virulentes" de tous produits pouvant contenir colorants, épaississants et autres conservateurs...

Quelle ne fut ma surprise de l'entendre vanter les mérites d'une enseigne hard discount pas plus tard que la semaine dernière à la radio. Soyons clairs: je n'ai rien contre les enseignes hard discount et je comprends qu'elles peuvent représenter une alternative intéressante, avec dans certains cas des produits attractifs (je vais moi même me constituer un stock de farine, poudre d'amande et sucre à l'approche des fêtes de fin d'année de l'autre côté du Rhin). Il n'empêche, avec les prix proposés, on ne peut pas s'attendre à avoir toujours LA qualité défendue si âprement (pour illustration, un reportage de M6 sur les nuggets: un premier prix sans viande, mais à la peau de dinde et à la chapelure, à côté, ceux de Mc Ronald, c'est l'équivalent du 3étoiles Michelin), et surtout, on est bien loin du petit producteur qui élève amoureusement ses volailles.

Remarquez, il a sans doute demandé conseil à une autre spécialiste de la cuisine du terroir à l'accent chantant, assommeuse d'anguilles à ses heures perdues, passée VRP de luxe du cassoulet en boîte...

Comme pour bien d'autres choses en ce moment, mettons ça sur le compte de la crise. Ben oui, les temps sont durs, même pour les convictions...

 

wok_l_gumes

J'ai découvert les langues de riz dans un restaurant, et j'ai tout de suite adoré: la texture, la manière dont elles s'imprègnent de sauce... Après les avoir desespérement cherchées dans les rayons cuisine du monde, j'en ai finalement trouvé dans une supérette asiatique, sous forme sèches (a priori ça existe aussi en surgelé, mais perso je n'en ai pas trouvé). Pour la durée de cuisson, pas vraiment d'idée, le mieux est de goûter, mais c'est long (très long... plus de 30min en tout cas). Quelques légumes frais, des champignons noirs et de la sauce soja, et le tour est joué...

 

Légumes au wok et langues de riz
Pour 2 personnes
2 poignées de langues de riz
1 courgette
1 Pak choi
2 carottes
1 poireau
5 minis épis de maïs
1 poignée de champignons noirs
2 gousses d'ail
Quelques brins de ciboulette thaïe
persil plat
coriandre
6Cs de sauces soja (ou moins, ou plus selon les goûts)
poivre
Sésame
Huile pour le wok

Préparer les légumes: pour les carottes et les courgettes, direction la mandoline pour des rondelles fines en 2min chrono, réhydrater les champignons noirs, émincer le poireau et la pak choi, couper les minis épis de maïs, hacher les herbes et l'ail.

Pendant ce temps, faire cuire les langues de riz. Les passer sous l'eau froide lorsqu'elles sont prêtes.

Faire chauffer l'huile dans le wok, ajouter l'ail et le faire revenir. Ajouter les légumes au fur et à mesure en commençant par ceux nécessitant le plus de cuisson (carottes, courgettes, pak choi, poireau, maïs, champignon noirs). Remuer constamment. Ils doivent rester croquants.

Quant les légumes sont prêts, rajouter les langues de riz, la sauce soja, le poivre faire sauter rapidement. Juste avant de servir, rajouter les herbes et le sésame.